Après avoir obtenu son baccalauréat ES (économique et social) en France, Fanny Gouville, qui pratiquait également les percussions, le chant choral et le solfège en dehors des cours, entre au Conservatoire de Lyon. Elle y suit un programme complet qui lui permet d’alimenter son bagage musical : cours d’éveil, pédagogie, direction de chœur, histoire de la musique, analyse, etc.

Elle s’installe ensuite à Tours où elle entre au CFMI (Centre de Formation de Musiciens Intervenants). Son Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant lui permet de mener des projets dans des écoles maternelles et primaires, puis dans des crèches, des hôpitaux, des centres culturels, des maisons de quartier, et auprès d’enfants autistes. Cette licence musicale et la réalisation de ces interventions ont convaincu Fanny Gouville de la valeur du métier de musicien intervenant, qui demande beaucoup d’énergie, de préparation et de recherche de matériel pédagogique.

Par la suite, son envie de découvrir la construction de projets culturels se développe, ce qui l’amène à réaliser un master en médiation culturelle et en gestion de projets culturels, qui couvre notamment la musique, la petite enfance et le théâtre. Après une formation à Bruxelles et trois années de travail chez Remua, elle arrive à Liège, où elle prend alors pleinement part à la gestion de projets et la mise en place d’actions culturelles au sein de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège.

Dans cette vidéo, Fanny Gouville nous détaille la mise en place d’un projet pédagogique à destination des enfants et nous parle de la médiation culturelle entre l’OPRL et l’école.