Une édition centrée sur les jeunes publics

Attention : en raison de l’actualité liée au covid-19, le Forum de la Médiation Culturelle se confine ! Pour cette édition inédite, nos intervenants initiaux présenteront leurs communications en ligne. Vous retrouverez donc sur ce site des articles, podcasts et vidéos. Pour plus d’infos, consultez notre programme.

Les médiateurs culturels, qu’ils se définissent par cette appellation encore officieuse en Belgique ou non, ont pour point commun de travailler à mettre en place des dispositifs de médiation visant à créer du lien entre objets culturels et public(s). Cet objectif commun qui se décline au travers d’une variété de missions (programmation, diffusion, animation, vulgarisation…) est poursuivi par de multiples institutions, qu’elles soient culturelles (musées, théâtres, centres culturels etc.) ou non (écoles, maisons de jeunes, hôpitaux, etc.). La diversité des contextes dans lesquels des dispositifs de médiation culturelle sont déployés et la multiplicité des conceptions de la culture qui en découle donnent lieu à des réalités professionnelles très diverses que nous souhaitons faire se rencontrer autour d’une thématique spécifique. C’est pourquoi, depuis deux ans déjà, un « forum de la médiation culturelle » est organisé à l’Université de Liège par les étudiants des finalités spécialisées en médiation culturelle et relation aux publics et en métiers du livre. L’objectif de cet événement annuel est de susciter le dialogue et l’échange entre des professionnels de la médiation culturelle, des étudiants et des chercheurs. Alors que la première édition du forum avait exploré les liens entre médiation et territoire et que l’édition 2019 portait sur les modalités de la participation des publics, cette troisième édition, qui se tiendra le lundi 25 mai 2020 en ligne, sera consacrée aux relations que la médiation culturelle entretient avec l’école et l’enseignement.

Du point de vue des institutions culturelles

Quels sont les objectifs des institutions culturelles qui conçoivent des dispositifs à destination du public scolaire ? S’envisagent-ils en termes d’éducation, de démocratisation, de socialisation ? En quoi ces dispositifs à destination des écoles sont-ils spécifiques par rapport à ceux qui s’adressent au jeune public en général ? Quelles sont les stratégies mises en place par les médiateurs culturels pour investir l’école ? Quelle(s) relation(s) entretiennent-ils ou elles avec le corps enseignant ? Et finalement, comment le rôle du médiateur s’articule-t-il avec celui du professeur ?

Du point de vue de l’école

Quelle est la place de la culture au sein de l’école ? De quelle façon les enseignant.e.s se saisissent-ils de l’offre culturelle et engagent-ils à la pratique artistique ? Quels sont les objectifs visés pour les élèves ? Mais aussi, comment le public scolaire perçoit-il ces démarches et leurs fondements ? Comment caractériser les modalités de participation des élèves dans ces dispositifs ? Quels sont les positionnements possibles en tant que public « captif » ? A partir de quels critères envisager une évaluation des effets de ces projets du point de vue des élèves ?

NOs intervenants